Actualite

 

La Corse en marche vers l’indépendance ?

27-06-2017
Visites 162 personnes intéressées
Actualite Actualite La Corse en marche vers l’indépendance ?
Avec trois députés sur quatre issus des mouvements nationalistes, la question corse s’invite “au coeur des institutions françaises”.
Body
Trè deputati Pè a Corsica ! Vittoria storica !, s’est enthousiasmé dimanche soir sur Twitter, Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de la collectivité territoriale corse. En renonçant aux armes, le 25 juin 2014, les responsables du FLNC ne se doutaient pas que trois ans plus tard, trois candidats nationalistes — deux autonomistes, un indépendantiste — feraient leur entrée à l’Assemblée nationale. Oui, la victoire écrasante de Pè a Corsica (“Pour la Corse”) sur l’île de Beauté est presque passée inaperçue. Et pourtant, c’est un fait essentiel de ces législatives : l’Assemblée nationale compte désormais trois députés nationalistes corses… sur les quatre envoyés au Parlement par les insulaires ! Cette victoire n’a rien d’anodin. Elle confirme le changement total de paradigme sur l’île puisque les autonomistes tiennent déjà l’Assemblée de Corse et l’exécutif régional.

Que réclame cette alliance de régionalistes, autonomistes et indépendantistes corses ? En premier lieu, l’officialisation du bilinguisme corse-français dans les actes de la vie publique ; l’instauration d’un statut de résident pour endiguer la spéculation foncière ; l’amnistie des Corses détenus pour des actions politiques (ce qui en soi constitue une provocation, car chacun sait qu’il n’y a pas de prisonniers politiques en France) ; l’inscription du statut fiscal dérogatoire de la Corse dans la Constitution française pour graver dans le marbre les dérogations avantageuses dont bénéficient les Corses (successions, etc.)…
Lire tout l'article »
Commentaires
Laissez ce champ vide
Indroduisez le code de l’image
© La Voix de Corse 2016  |  Contactez nous  |  Politique de cookies